Il y a quelques semaines j’ai été confronté à une problématiques récurrente chez les auto entrepreneurs et de nombreux artisans qui m’a convaincu d’écrire un article à ce sujet. Le contexte de départ est le suivant: persuadée qu’un site Internet est important pour son activité et qu’elle a besoin d’être visible sur Google, une femme en lancement d’activité sur Draguignan m’a contacté pour faire le point sur sa situation et m’annonce en préambule qu’elle n’a pas de budget pour la création d’un site Internet et qu’elle compte privilégier une solution de création de sites Internet « gratuits » afin de limiter l’investissement financier.

Autant le dire de suite je comprends parfaitement que ce choix est avant tout imposé par des contraintes économiques réelles et qu’il est souvent difficile pour un non initié de faire la distinction entre une « offre gratuite » ou à coût modique et la création d’un site Internet par un freelance (ou a fortiori par une agence web). Il n’est pas question ici de faire le procès de ces solutions qui peuvent avoir toute sortes d’utilités, et nous nous garderons bien de faire un comparatif de ces offres alléchantes. Néanmoins, si vous êtes dans la même situation que cette femme et que vous hésitiez entre site Internet gratuit et confier votre projet à un professionnel, nous vous donnons ici 15 points clés à prendre en compte très attentivement avant de faire votre choix. Rentabilité et économie ne sont en effet pas toujours (souvent?) synonymes. A noter: par système de création de site internet gratuit nous entendons les systèmes clés en mains sans accès ftp dans lequel le client gère entièrement la création de son site internet. Les plateformes CMS type Joomla, WordPress, Drupal ne sont pas ceux visés ici dans la mesure où ces système de gestion de contenu peuvent être optimisés librement.

1/ Quelle sera l’adresse de mon site Internet?

La première questions que vous devriez vous poser est celle du nom de domaine de votre site internet. Qui dit gratuit dit effectivement souvent que vous ne pouvez pas être propriétaire de votre site, de son nom et de son hébergement. Sans trop rentrer dans les détails techniques, un site Internet a besoin pour fonctionner d’un nom (le nom de domaine ou adresse URL, c’est à dire quelque chose du genre « www.nom-de-mon-site.com ») et d’un espace ou sera stocker votre site (l’hébergement). Les noms de domaines et l’hébergement d’un site sont des services payants. Dans le cadre d’un service gratuit il est donc important de regarder ce point. Concernant le nom de domaine, la plupart du temps votre site ne bénéficiera pas d’un nom de domaine spécifique mais d’un sous domaine: cela signifie qu’il ne sera qu’une « partie » d’un énorme site rassemblant tous les sites gratuits.

Comment savoir si votre site a  un nom domaine ou est un sous domaine? C’est simple:
– l’adresse de votre site est de ce type: www.nom-de-mon-site.com ou nom-de-mon-site.com, votre site est sur un domaine;
– l’adresse de votre site est de ce type: nom-de-mon-site.nom-du-service-gratuit.com, votre site est un sous domaine.

Par exemple tous les sites de nos clients sont réalisés sur de noms de domaines spécifiques (exemple: www.psychologue-frejus.fr). Si nous faisions des sites sur des sous domaines, ce site aurait pour adresse « psychologue-frejus.juste-une-evidence.fr »

Quelles conséquences pour mon activité?

Elles sont de trois ordres. Tout d’abord ce point impacte votre image de marque et son aspect « professionnel ». Ensuite ce critère est souvent un frein pour votre référencement naturel et votre visibilité sur Google pour de nombreuses raisons (votre site d’institut de beauté va être à côté d’un site de garagiste et d’un site d’avocat, pas forcément idéal pour la pertinence… et ce n’est qu’un des multiples inconvénient). Ce point sera probablement l’objet d’un article spécifique tant il y a de choses à dire. Enfin, le nom de votre site ne vous appartient pas. Si demain le site principal change de nom, votre nom de domaine change et tous les liens que vous aurez obtenus, les cartes de visites que vous aurez imprimez,… seront bons à jeter. Sans parler bien sur du fait que si la société décide de cesser son activité votre site est de facto perdu. Enfin si un ou plusieurs des autres sites gratuits de ce service tentent de manipuler Google par des techniques inappropriées(bien que ces verrouillent souvent ces possibilités), il y a toutes les chances que votre site soit également déprécié par les moteurs de recherches.

A noter : la plupart des services proposent en option la location ou l’achat d’un nom de domaine (souvent plus cher que lorsque vous achetez directement ce dernier).

2/Hébergement et vitesse de chargement d’un site Internet gratuit?

Souvent difficile à apprécier la vitesse de chargement et la qualité de son hébergement sont pourtant des critères de plus en plus important aux yeux de Google. Dans le cadre d’un site Internet gratuit, n’ayez aucune illusion votre site sera hébergé sur un serveur mutualisé de qualité très basique. Cela peut suffire pour un site très simple mais posera difficultés dès que vous voudrez avoir des portfolio, galeries d’images…. De même si votre site est hébergé à côté d’une très grosse boutique en ligne il est fort probable que la vitesse s’en ressente. La localisation des serveurs a également un impact sur la visibilité Google (si votre site est chez un hébergeur russe ou chinois et que votre activité vise la France, il y a fort à parier que Google ne trouve pas cela très logique). Vous pouvez allez visiter certaines références de site pour apprécier la vitesse de chargement. Des outils gratuits existent également sur Internet pour mesurer la vitesse de chargement des pages et vous fournir de précieuses informations sur la localisation de l’hébergement du site en question. Cette vérification est rarement effectuée pourtant elle est souvent riche d’enseignements.

3/ Mon site sera il vu par les moteurs de recherche? la question de l’indexation des contenus.

Avoir un site Internet est une chose, encore faut-il que Google le sache et le visite. L’indexation des contenus par les moteurs de recherche est le processus par lequel vos pages vont être analysées par Google, Bing, Yahoo, et l’ensemble des moteurs de recherche et mise en mémoire dans leur index afin de pouvoir être trouvée par les internautes. Deux questions essentielles ici: être sur que les sites proposés par les services gratuits sont effectivement indexés et être sûr que l’ensemble des pages (et non pas uniquement la page d’accueil) est bien prise en compte par les moteurs de recherche. Pour cela deux méthodes assez simples.

Première méthode: Sélectionnez un site réaliser avec ces outils de création de sites internet gratuits et rendez vous vous sur leur page d’accueil. Sélectionnez une portion de texte et copiez le en entourant le texte de guillemets. Puis rendez vous sur google et collez le texte. La recherche devrait vous renvoyer  la page en question. Puis faites la même opération avec une autre page que la page d’accueil.

Copiez une partie du texte de la page à vérifier…

Et collez dans Google avec des guillemets. La page doit ressortir si elle est indexée.

Et collez dans Google avec des guillemets. La page doit ressortir si elle est indexée.

Deuxième méthode: sur google tapez « site:nom-du-site.com » et validez. Cette méthode vous permet d’afficher les différentes pages présentes dans l’index de Google.

commande-site-indexation-page4/ Les liens sont ils suivis par Google?

Les liens que vous placez dans votre texte ou dans votre menu de navigation sont très importants pour votre visibilité. En effet c’est à travers ces liens que Google explore le web. Vos liens internes permettent donc à Google de naviguer d’une page à l’autre dans votre site. Si vos liens ont comme valeur « follow » ils peuvent être suivis par Google.  Si en revanche ils ont comme valeur « no follow » Google ne peut pas les suivre. Concrètement cela signifie qu’un site ayant des liens en « no follow » risque d’être confronté à deux types de difficultés. D’une part il aura des difficultés à faire des échanges de liens avec d’autres sites (puisque les liens que vous ferez vers un autre site auront un intérêt très limité en termes de référencement naturel) et d’autre part vous aurez des difficultés à faire indexer vos pages: en effet si les liens de votre menu de navigation par exemple sont en no follow vous devrez redoubler d’effort pour que chaque page de votre site soit indexée. Sachez que les solutions de création de sites internet gratuits utilisent très souvent le no follow pour éviter toutes sortes d’abus. Le fait de verrouiller cette propriété leur permet d’éviter certaines sanctions de Google mais au final dessert les sites qui font partie du réseau. Ce point est un peu technique et si vous souhaiter plus d’explications n’hésitez pas à poser vos questions.

Une méthode simple pour voir si un lien est follow ou no follow: Rendez vous sur le site à vérifier puis sélectionnez un lien avec votre souris. Faites un clic droit et cliquer sur afficher le code source de la sélection. Une page de code doit s’afficher. Recherchez la partie du code entre les balises<a> et </a> Si aucune mention « follow » ou « no follow » ne s’affiche le lien est en follow. En revanche si une mention « no follow » est présente le lien n’est pas suivi par Google  (du moins en théorie).

5/ L’adresse des pages est elle optimisable? url rewriting et site gratuit

Les pages intérieurs de votre site sont aussi importantes que votre page d’accueil pour le référencement naturel. L’adresse de ces dernières est notamment un point important. Idéalement chaque page de votre site doit être optimisée autour d’une expression clé importante pour votre activité. L’adresse de cette page doit donc reprendre le terme important (sans aller trop loin).

Une adresse de ce type: www.nom-de-votre-site.com/mot-cle-de-votre-page est ainsi une adresse pertinente pour le référencement de votre contenu. Par exemple sur notre site la page dédiée à la création de sites internet a pour adresse http://www.juste-une-evidence.fr/creation-site-internet-frejus-var.

Dans de nombreuses solutions gratuites cette possibilité n’est pas permise et les pages intérieures sont de ce type: www.nom-de-votre-site.com/?p=14563257. Ce point est très handicapant pour votre visibilité.Il est important de bien le vérifier sur des sites réalisés par les différents systèmes.

6/Structure des pages et menu de navigation des sites internet gratuits

Autre point à vérifier, la manière dont le système de création de site internet structure vos différentes pages. En effet vous allez créer avec ces outils un ensemble de pages que vous allez ensuite normalement pouvoir organiser et hiérarchiser en menu et sous menu. Ce point a son importance en termes d’ergonomie pour vos visiteurs et de visibilité. Vérifiez que vous avez la possibilité de créer des sous menus pour améliorer la pertinence de votre site et de vos thématiques. Vérifiez aussi que le système prend en compte cette hiérarchie dans la structure de vos adresses. Concrètement si votre activité touche à la broderie vous aurez par exemple une page générique de niveau 1 parlant de la broderie et des sous pages évoquant des techniques spécifiques. Cette structure doit se retrouver dans vos adresses. Exemple avec la broderie toujours: www.nom-de-mon-site.com/techniques-broderie/le-point-de-croix. Cette adresse évoque naturellement une page traitant du point de croix. Cette page fait partie d’une thématique sur les techniques de broderie. Si votre système ne permet pas de travailler les mots clés dans vos adresses, ce point demeure néanmoins de faible importance.

7/ Nombre de pages du site et fonctionnalités

La plupart des offres de création de site internet gratuit s’appuient sur un nombre limité de pages. Néanmoins autant le dire la plupart des systèmes offrent un nombre suffisant pour la présentation de n’importe quelle société. Un site institutionnel « moyen » s’organise autour d’une quinzaine de page réparties en quatre ou cinq rubriques et il est rare que les offres ne permettent pas cela. Néanmoins cela devient très différents si votre site Internet est amené à vivre de manière très régulière, ne serait-ce que par la mise en place d’un blog. En effet l’intérêt d’un blog (ou d’une rubrique actualités) pour le référencement naturel est un levier très intéressant. Mais pour en profiter pleinement il est important que chaque article soit traitée dans une page dédiée, ce qui est loin d’être le cas dans certains systèmes de créations. Il en va de même pour les fonctionnalités proposées (et n’espérez même pas utiliser ces systèmes pour de la vente en ligne).

8/ Les textes et les images avec un site gratuit: ou l’art d’être seul devant son écran

Attention:point crucial ! Pour nous c’est peut être l’une des principales faiblesses de la plupart de ces systèmes. Ils partent du principe que le fait de vous donner la main sur la création de vos pages est un avantage pour vous alors qu’en réalité c’est tout le contraire. Bien sur être autonome dans la création de son site est de prime abord très agréable. Pouvoir choisir son thème, la couleur de son fond de page, tester, retester, détester, changer,… sont des activités très grisantes dans les premières heures où vous avez l’impression de jouer aux apprentis sorciers. Mais passer ces premières impressions de liberté, l’amer vérité surgit: créer un site visible sur Google dans un domaine d’activité un minimum concurrentiel ne s’improvise pas. Cela demande des compétences notamment en termes de rédaction web et de traitement des images, une certaine expérience en matière d’ergonomie web,… et énormément de temps. Quand on sait qu’une page devrait a minima contenir 600 mots pour être travaillée correctement, vous aurez vite fait de vous rendre compte qu’avoir la main sur un outil sans la méthode pour l’utiliser convenablement et les logiciels associés pour construire une vraie stratégie ne vous avancera pas à grand chose. Et c’est bien sur ce point que je trouve que ce système est souvent pervers: il vous fait miroiter un succès qui dans la plupart des cas ne surviendra pas car au delà des contraintes techniques, ils n’offrent aucun accompagnement. Vous êtes autonomes certes, mais par bien des aspects, vous êtes seuls face à votre écran sans aucun moyen de savoir dans quelle direction travailler. Car la visibilité de votre site se travaillent dans le temps. Beaucoup plus que la mise en page de votre site d’ailleurs. Vous vous rendrez alors souvent compte qu’il vaut mieux parfois un site sur lequel vous avez moins de liberté « graphiques » mais pour lequel vous aurez un interlocuteur pour vous orienter, voir pour rédiger à votre place.

9/Mon site est il compatible avec les mobiles?

Avec la révolution smartphone, un site Internet doit de plus en plus souvent prendre en considérations les spécificités techniques du mobile pour permettre une expérience de navigation adaptée à ce type d’usage. Vérifiez lors de votre choix si cette particularité est bien prise en compte. Là encore un petit tour sur un site réalisé depuis un téléphone portable vous permettra de vous faire une idée.

10/ Un site gratuit me permet il de suivre mon audience?

L’un des principaux atout d’un site Internet par rapport à un autre support de communication est qu’il permet de recueillir tout un ensemble de données très intéressantes. Fréquentation, durée de visite, provenance géographique des visiteurs, pages les plus consultées,… sont autant de données qui vous permettent de comprendre les améliorations à apporter à votre site. Encore faut il disposer d’un outil adéquat. Attention aux compteurs de visites proposés par de nombreux systèmes gratuits: ils ne vous apporteront aucune information pertinente. Renseignez vous bien sur les possibilités offertes sur ce point ou sinon vous serez condamné à avancer « à l’aveugle », et la Toile peut parfois être bien opaque…

11/ Mon site diffusera t’il de la publicité?

Les systèmes proposant de la création de sites Internet gratuits ne sont pas altruistes, comme vous vous en doutez. l’argument commercial du site Internet gratuit est obligatoirement compensé par certains aspects plus matérialistes. La diffusion de publicités tierces sur votre site est l’une des techniques fréquemment proposées. Votre site est gratuit mais le système récupère une rémunération par l’intermédiaire des publicités qui y sont diffusées et sur lesquelles vous n’avez pas de contrôle. Attention donc à votre image de marque. Et puisqu’il est question d’image de marque…

12/ Image de marque et site Internet gratuit

Oubliez deux minutes votre rôle et mettez vous à la place de vos clients potentiels. Prenons l’exemple d’une société dans le bâtiment. Imaginez vous arriver sur un site décrivant l’activité d’un professionnel de la maçonnerie à laquelle vous souhaitez confier une mission de rénovation de votre bien immobilier. Un chantier de ce type va souvent coûter plusieurs milliers d’euros et est donc une dépense engageante. A votre avis quel site vous inspirerait le plus confiance: le site réalisé avec un système gratuit, et l’ensemble des problèmes potentiels évoqués plus haut, ou un site réalisé par un professionnel du web, mieux structuré, plus abouti, et bien référencé sur Google? Ce point est le plus difficile à exprimer de manière objective et pourtant il touche à la question même de la rentabilité de votre outil. Si vous commercialiser des produits ou services à faible valeur, un outil gratuit peut être suffisant. Si votre activité n’est pas dans ce cas, ou que vous souhaitez utiliser votre site comme une force commerciale à part entière il est probable que vous aurez au moins besoin d’une aide extérieure pour faire aboutir un projet efficace.

13/ Peut on faire appel à une aide en termes de référencement naturel à partir d’un site gratuit?

La première réponse qui vient à l’esprit est NON. Le principe même de ces systèmes gratuits est d’offrir un outil de création simple et visuel. Aucune action sur le code des pages, les structures d’url, les attributs ne sont donc possibles, et le travail de référencement en est donc tronqué. Bien sur une intervention sur l’ergonomie web, sur la sélection des mots clés, sur le contenu du texte reste possible mais les effets de ce travail seront la plupart du temps bien moindre. Et dans tous les cas cette intervention n’est pas gratuite (et elle est d’ailleurs souvent plus couteuse du fait qu’elle doit prendre en compte les spécificités de telle ou telle plateforme).

14/ Un système de site gratuit peut il être une bonne base pour un site Internet ?

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, oui. Construire un site Internet ne demande pas de logiciel coûteux. D’ailleurs les développeurs réalisant des sites sur mesure travaillent à partir d’un simple bloc note! Des outils alternatifs reposant sur des communautés bien installées sont d’excellents moyens de réaliser des sites de qualité à un coût moindre. Nous utilisons par exemple WordPress pour la réalisation de nos projets de créations Internet, qui est disponible gratuitement. Néanmoins la principal différences de ces outils de gestions de contenus est qu’ils sont beaucoup plus ouverts (à condition de maitriser certains aspects techniques et graphiques) que les systèmes « clé en mains » dont nous parlons jusqu’ici.

15/ Un site internet gratuit ou peu couteux est il une bonne affaire?

Un site gratuit ne l’est pas toujours. Souvent vous bénéficiez d’une période d’essai gratuite qui aboutit sur un système d’abonnement (souvent 20 à 30€/mois). En moyenne un site internet Institutionnel pour une activité traditionnel peut avoir une durée de vie de 5 ans ‘après quoi le design est souvent obsolète). Sans prendre en compte que les design et fonctionnalités de ces sites évoluent souvent mal dans le temps, vous devrez donc prévoir un budget sur ce type de forfait de l’ordre de 200 à 300 € par an (soit un budget tournant aux alentours de 1500€ sur 5 ans). Ce type de budget permet souvent de faire appel à un freelance qui vous réalisera un travail de meilleur qualité et vous permettra de générer plus de visites et plus de conversions.

En conclusion: un site Internet gratuit: pour quelles occasions?

Une fois ce long inventaire vérifié nous espérons que vous avez trouver les réponses pour vous faire votre propre opinion sur les solutions qui proposent des sites internet gratuits. Selon nous ce type d’offres n’est absolument pas à déconsidérer et peuvent effectivement être de vrais atouts, à condition que vous soyez conscients de leur champs d’action. par exemple si votre activité repose essentiellement sur la participation à des salons commerciaux et que vous avez uniquement besoin d’une « vitrine » factuelle à laquelle vos clients ou les prospects que vous avez rencontrés pourront se référer, un site Internet gratuit peut parfois remplir correctement ce rôle. De même si vous souhaitez utiliser votre site Internet comme un support de présentation (à l’image d’un powerpoint), il est probable que ce type d’alternative ne nécessitant que peu de compétences techniques pourra vous convenir. Si votre activité est une niche commerciale sur laquelle vous n’avez pour ainsi dire pas de concurrence (ou que votre zone de chalandise est très restreinte, dans le cas de la vente à domicile par exemple) il est possible que ce type d’offre pourra répondre, du moins en partie, à vos besoins. Si votre stratégie est basée sur du blogging  là aussi certaines solutions ont largement fait leurs preuves (mais attention ce type d’activité est extrêmement chronophage). En revanche si votre objectif est d’utiliser ces supports pour la réalisation de site institutionnels qui présentent qualitativement votre entreprise et permettent d’aller capter des prospects sur Google dans une activité modérément concurrentielle, il y a fort à parier que vous vous confronterez vite aux limites de ces solutions gratuites de création de contenu.

Si vous voyez d’autres utilités ou d’autres limites à ces solutions de création de site Internet à faible coût, n’hésitez pas à partager vos expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *